Le vélo a la cote !

Comme l’ensemble de nos concitoyens, les adhérents de MVPV ont découvert, avec joie, le contenu du N° 101 du Molshémien, magazine municipal pour l’automne 2021.

Après un N° 100 qui consacrait une double-page au stationnement des voitures, ce qui n’avait pas manqué de nous faire réagir, voici donc un numéro pro-vélo. En témoignent l’édito de M. le Maire intitulé « nous croyons au vélo ! » et l’article de la page 19 sur le déploiement des arceaux à vélos.

Annoncée lors de la commission vélo du 14 septembre dernier à laquelle notre association a participé, représentée par 5 de ses membres, l’installation de 110 arceaux à vélos de type « U » est une excellente nouvelle. Nos préconisations en termes d’emplacements et de format, énoncées notamment lors du rendez-vous avec le Maire et ses équipes le 9 avril, ont été prises en compte. Nous nous réjouissons donc de voir apparaitre progressivement (certains arceaux sont déjà en place) ces nouveaux équipements dans la ville et à proximité des principaux sites publics.

Évidemment, MVPV continue de jouer son rôle d’observateur critique attentif en émettant quelques remarques :

  • Il est dommage que l’option des abris couverts, qui semblent indispensables, notamment à proximité des écoles, ait été écartée ;
  • A certains endroits, où la demande est forte et où la place est disponible, le nombre d’arceaux devrait être plus important ;
  • L’écart entre les arceaux semble par endroit (là où le marquage est déjà en place) trop faible et il sera difficile de stationner deux vélos côte à côte, surtout si ceux-ci sont équipés de sacoches ou de porte-bébés ;
  • Nous espérons que cette dynamique sera suivie par les commerçants et propriétaires privés (y compris SNCF Gare & Connexions ou Super U pour ne citer qu’eux) et que le service proposé sera à la hauteur des besoins dans toute la commune.

Nous restons évidemment attentifs aux autres chantiers annoncés par le Maire dans son édito, avec notamment l’aménagement du Parc de la Commanderie et du parvis de la gare, et, nous l’appelons de nos vœux, la réflexion à venir sur les double-sens cyclables.

Les déplacements en vélo se développent, à Molsheim comme ailleurs, et ça c’est une bonne nouvelle !

1 réponse

  1. PasContent dit :

    Cet édito (et plus généralement l’édition 101 du molsheimien est une blague!
    Vide de sens et creux… ciment se contenter de si peu quand tant de trace aux ne sont même pas évoqués ?!?
    110 arceaux, quand un poulailler a 80k€ va voir le jour et des chaussées ne seront jamais refaites de peur de perdre quelques places de parking (rue Jenner)!?!
    Une honte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *