Les pistes cyclables de Molsheim restent enneigées et dangereuses

Suite à l’épisode neigeux du 10 février 2021, l’association MVPV interpelle la mairie de Molsheim pour la seconde fois cette année.
Rien n’a été fait pour assurer la sécurité des cyclistes sur les pistes cyclables qui connectent les différents quartiers de la ville aux écoles, collèges et lycées, elles sont restés verglacées.

Voici le courrier du 16/02/2021 que MVPV vient d’envoyer à la mairie:

Monsieur Le Maire de Molsheim,
Madame l’adjointe Adjointe chargée des affaires scolaires et périscolaires et de l’environnement,  

Après le second épisode neigeux de cet hiver, nous revenons vers vous au sujet de l’état des pistes cyclables et des accès piétons durant ces derniers jours.

Il a neigé 3-5cm mercredi dernier (M10/02/2021) alors que le sol était gelé. La neige poudreuse était très facile à déblayer rapidement après  cet épisode.
Le réseau de circulation automobile a été déneigé et salé de suite, mercredi et jeudi.

Cependant, une nouvelle fois les usagers de la bicyclette n’ont pas obtenu le même service de déneigement que les chaussées automobiles.
Nous constatons – quatre jours après l’épisode de neige – que rien n’a été entrepris pour dégager certaines pistes essentielles au déplacement des cyclistes.
Faute de déneigement, la neige a rapidement était damée par les nombreux passages sur les pistes; le soleil de l’après-midi a mouillé la neige qui s’est transformée en glace.
Ainsi, dès jeudi soir, nous avons constaté que les pistes étaient verglacées.

Nous avons des retours mécontents de nombreuses personnes; nous avons aussi des témoignages de personnes qui ont chuté.

Nous déplorons que les pistes qu’empruntent les jeunes pour aller aux écoles, collèges ou lycée soient ainsi laissées verglacées.

Aussi nous vous demandons par ce courrier, et pour la seconde fois cette saison, de prendre des mesures pour maintenir le réseau cyclable de la ville praticable en cas de chutes de neige.
Ceci permettrait à tous de se déplacer sereinement, et éviterait que certains ne se reportent sur des déplacements automobiles, polluants.
Il conviendrait ainsi de déneiger nos pistes cyclables aussi rapidement et efficacement que cela est fait pour les chaussées automobiles.
Nous comprenons, comme vous l’aviez indiqué dans votre réponse à notre précédent message, que les services techniques soient mobilisés selon des priorités, mais nous pensons que l’ordre de celles-ci pourraient être inversées, en faveur des modes de déplacements doux.
Nous pourrions ainsi imaginer que la priorité soit donnée aux accès aux services de secours, puis les pistes cyclables, puis les accès aux établissements scolaires et leurs abords et enfin les axes routiers.
De même, comme vous le rappelez dans votre message, le déneigement des trottoirs relève de la responsabilité de chaque habitant.
Peut-être serait-il utile de le rappeler à nos concitoyens par courrier, ou via vos outils de communication habituels car on a pu observer de gros manquements, rendant les déplacements à pieds particulièrement dangereux à certains endroits. De plus, la Ville ne pourrait-elle pas prendre le relais pour les personnes qui ne pourraient assurer elles-mêmes le déneigement (personnes âgées, habitation non occupée) afin de maintenir la continuité ?

Nous transmettons copie de ce courrier à l’ensemble des membres de l’association et leur demandons de nous retourner les difficultés précises qu’ils ont rencontré.
Nous transmettons aussi copie de ce courrier aux DNA.

Comptant sur votre compréhension,

Cordialement,

Pour l’association Molsheim, Ville à Pied et à Vélo

Dominique Stoll, président de l’association
Association MVPV (Molsheim, Ville à Pied et à Vélo)

3 réponses

  1. BERNARD SCHALCK dit :

    L’épisode neigeux de ce début d’année démontre que le déneigement des pistes cyclables est désormais à intégrer dans un plan de viabilité hivernale à l’échelle de la commune. Il est important d’encourager la Ville à accorder la même attention à tous les modes de déplacement, piétons, cycles et voitures.
    Prioriser le déneigement des voies cyclables, cela participe à reconnaître le vélo comme un mode de déplacement à part entière, utilisé par tous : les enfants, collégiens, lycéens, actifs, clients des commerces de proximité, promeneurs, touristes, etc.

  2. DROITECOUR Geneviève dit :

    Les 4 photos ci-dessus représentent la quantité de neige et les conditions de circulation à pied et à vélo qui sont juste derrière chez moi. A vélo il était hors de question d’y circuler et à pied, c’était un casse figure que ce soit pour les jeunes enfants, les ado et les adultes.
    Par ailleurs, certains propriétaires n’enlèvent pas la neige devant chez eux au risque pour les marcheurs de glisser.

  3. wasabi dit :

    mieux vaut laisser la neige et la damer par le passage que de mal la déneiger et former de la glace. Les vélos peuvent aussi avoir des équipements qu’il convient pour la saison.
    https://www.leparisien.fr/video/video-a-velo-dans-la-neige-comment-les-enfants-finlandais-defient-l-hiver-arctique-07-02-2021-8423666.php

Répondre à DROITECOUR Geneviève Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *