L’insécurité routière autour de la gare de Molsheim en travaux

Le courrier des lecteurs intitulé "Un accident symptomatique", publié le 12 avril par les DNA, met le doigt sur la situation précaire des piétons et cyclistes dans le secteur de la gare de Molsheim. Pour rappel, le 29 mars un piéton a été renversé par un camion sur un passage piéton dans des conditions de visibilité mauvaises.

MVPV souhaite relayer les propos de ce courrier, car ils sont ou coeur de ses préoccupations.

En effet, dans le secteur de la gare se côtoient un flot incessant de voitures, de bus et de camions ainsi que de très nombreux piétons et un nombre non négligeable de cyclistes.
La sécurité des usagers les plus vulnérables y est compromise et on observe tous les jours le non-respect de certains automobilistes envers les piétons et cyclistes : passage piéton non respecté, priorité non respecté, distance minimale de sécurité non respecté dans les dépassements voiture-vélo, vitesse inadaptée, stationnement illicite sur les trottoirs et voies d'accès piétons,…

Constat corollaire : tout ce secteur est insuffisamment sécurisé pour les usagers les plus vulnérables que sont les piétons et cyclistes.
Exemples : pendant le chantier de la gare, les nombreux piétons n'ont même pas un accès en site propre à la gare, l'accès aux quais se fait sur la voie « taxi » qui est allègrement utilisée par les voitures en dépose-minute.

insécurité gare de Molsheim en travaux

Puis les passages piétons ne sont pas assez visibles et pas assez sécurisés.

Gare Molsheim passages pietons non respectés

La largeur des trottoirs est insuffisante, notamment sur le pont de la Bruche.

trottoir étroit sur la Bruche à Molsheim  Trottoir étroit Molsheim proximité gare

Comme on le voit sur les photos il manque de pistes cyclables dans ce secteur, notamment entre la gare et le centre-ville.

En conclusion tout est aménagé pour que les voitures puissent circuler de manière fluide au détriment des conditions de sécurité pour les nombreux piétons et cyclistes.

MVPV demande aux aménageurs de sécuriser au plus vite ce secteur pour les piétons et cyclistes vu sa dangerosité avérée.
Il y a urgence. Attendre une éventuelle dénivellation du passage de la gare n'est pas suffisant.
Des mesures existent : au minimum il faudrait instaurer une limitation de vitesse dans le secteur de la gare et marquer plus clairement les espaces et les passages pour piétons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *