Portraits des membres du CA – 1

Chaque semaine, nous vous invitons à découvrir les membres du bureau et du CA de l’association, renouvelés suite à l’Assemblée générale du 12 mars dernier.

Anne POIDEVIN, présidente

Qui êtes-vous ?

Je vis à Molsheim depuis presque 4 ans, avec mon conjoint et mes 2 enfants. J’ai choisi cette ville car elle représentait pour moi un bon compromis entre la ville et la campagne. La desserte TER me permet d’aller facilement travailler à Strasbourg et le cadre de vie est très agréable. J’apprécie particulièrement de pouvoir circuler à pied ou à vélo pour les déplacements du quotidien, les activités des enfants, les courses de proximité etc.

Comment vous déplacez-vous ?

Je circule majoritairement en vélo et en train, aussi à pied. Nous avons une voiture, l’important pour moi en m’installant à Molsheim était de ne pas avoir besoin d’une deuxième voiture. La voiture est un moyen de locomotion parfois bien pratique, mais ce n’est pas un vecteur de plaisir, contrairement à la marche ou à la pratique du vélo, qui ne sont pas uniquement des moyens de nous déplacer.

S’engager dans MVPV, pourquoi ?

J’ai connu l’association grâce au système du pédibus. Pendant 3 ans, mon fils est allé à l’école avec d’autres enfants du quartier, accompagnés chaque jour par un adulte différent. C’est à la fois très pratique, et très sympathique. Notre fils y a rencontré des amis, et nous aussi. L’association a été un formidable vecteur d’intégration ! J’ai ensuite rejoint le Conseil d’Administration, puis occupé la fonction de secrétaire, et aujourd’hui me voici présidente. Je suis touchée de la confiance que les autres membres du CA m’ont témoignée. J’ai envie de continuer à faire en sorte que l’association facilite les déplacements des Molshémiens, dans un esprit convivial et ludique. Je ne veux pas qu’on pense que c’est un privilège de pouvoir se déplacer à vélo ou à pied, c’est agréable mais ça doit pouvoir se faire en toute sécurité. C’est la raison pour laquelle l’association, déjà invitée par la Mairie à faire partie de la  Commission vélo, continuera de faire remonter les problèmes, mais également les points positifs.

J’aimerais qu’on arrête de penser que les cyclistes sont des râleurs. Je tiens juste à rappeler qu’un vélo est moins polluant qu’une voiture, fait moins de bruit, tient moins de place. En revanche, le cycliste respire les pots d’échappement, et est plus exposé physiquement en cas d’accident… Mais mon intention n’est pas d’opposer les cyclistes et les automobilistes, il y a de la place pour tout le monde.

J’ai hâte que la crise sanitaire soit derrière nous pour pouvoir proposer des activités régulières à nos adhérents et à tous les Molshémiens : balades, bourse aux vélos, ateliers de réparation, fête, parcours…

Ce qui vous tient à cœur

J’aimerais changer un peu les mentalités. On se focalise sur des impressions, des détails, et on oublie l’essentiel, à savoir le mieux-vivre ensemble. Les cyclistes ne sont pas là pour embêter les automobilistes, ils veulent seulement pouvoir aller d’un point à un autre, sans danger et sans perdre de temps. La question des double-sens cyclables me parait essentielle, le centre de ville de Molsheim s’y prêterait parfaitement, à condition de faire quelques aménagements et d’inscrire ce changement dans les esprits. Les voitures ne peuvent de toute façon pas rouler vite, les rues sont étroites, sinueuses, pavées, une fois que les automobilistes auront intégré le fait qu’un cycliste peut arriver en face, tout ira bien.

Une autre chose qui me tient à cœur concerne la place des piétons. J’ai observé de nombreuses fois des personnes âgées ou des parents avec des poussettes obligés de descendre du trottoir, circuler directement sur la route.

Molsheim est une ville à taille humaine, privilégions les humains qui se déplacent dans le respect des autres et de l’environnement. Pour de nombreux petits trajets, la voiture n’est pas indispensable. Marcher ou pédaler, quand on le peut, c’est se faire du bien à soi-même et aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *