Portraits des membres du CA – 2

Chaque semaine, nous vous invitons à découvrir les membres du bureau, et du CA de l’association, un peu renouvelés suite à l’Assemblée générale du 12 mars dernier.

Bernard SCHALK, Secrétaire

Qui êtes-vous ?

Molshémien d’adoption, j’ai fait le choix de cette ville pour ne pas être dépendant de la voiture pour les déplacements essentiels de la famille (travailler, faire ses courses, aller à l’école, …). J’aime Molsheim pour son équilibre entre ville et campagne.

Comment vous déplacez-vous ?

Je me déplace majoritairement à vélo et à pied. Je suis aussi utilisateur du TER.

Le vélo est le moyen le plus pratique, le plus économique et le plus écologique pour se déplacer, en particulier pour les déplacements du quotidien. Pour faire les courses j’utilise une carriole accrochée au vélo : cela remplace largement un coffre de voiture !

J’aime le côté convivial du déplacement à vélo qui permet en même temps de garder une excellente forme physique.

S’engager dans MVPV, pourquoi ?

Je souhaite encourager la Ville à reconnaître la marche à pied et le vélo comme des modes de déplacement à part entière, utilisés par tous.

Les villes ont longtemps été pensées de manière quasi exclusive pour les déplacements motorisés, avec des limites en termes de consommation d’espace public (les parkings, les routes, …), de nuisances (bruit, odeur), d’insécurité routière, et bien entendu de pollution. Toutes les communes mènent désormais des politiques pour un meilleur partage des espaces publics et en faveur des modes de déplacement doux.

Le vélo et la marche à pied favorisent les commerces et producteurs locaux.

Le partage de l’espace et le respect des autres usagers que l’usage du vélo ou de la marche à pied impliquent, rendent la ville plus conviviale pour les habitants et pour les touristes.

En tant qu’usager, je peux apporter mes idées et propositions d’améliorations pour que les enfants, collégiens, lycéens, actifs, clients des commerces de proximité, promeneurs, touristes, … puissent choisir le vélo et la marche à pied, en se sentant légitimes et en pouvant se déplacer en sécurité.

Si j’apprécie le réseau de pistes cyclables interurbaines autour de Molsheim, je pense que de nombreux points d’amélioration sont possibles à l’intérieur de Molsheim. Moyennant quelques aménagements peu coûteux je suis convaincu que Molsheim a les atouts pour devenir une ville marchable et cyclable.

Avec les membres de MVPVP, j’aime partager en convivialité nos points de vue pour faciliter les déplacements des Molshémiens.

Ce qui vous tient à cœur

Je suis convaincu que la marche à pied et le vélo ont un rôle important à jouer dans la transformation vers une société durable. Je suis persuadé que les grands changements viennent aussi de modifications de nos comportements personnels. Il est important d’aider nos enfants à acquérir un réflexe « déplacement durable ».

Il est évident que le vélo ne coûte pas cher dans un budget familial, et que les prix de l’essence n’ont aucune influence sur les cyclistes.

Enfin, je pense que tout un chacun peut apprendre à réparer soi-même son vélo. Une crevaison, un réglage de freins, un graissage de chaîne, ce n’est souvent pas très compliqué ! En ce sens, je me dis qu’il pourrait peut-être être envisagé la création d’un atelier d’auto réparation de vélos dans les prochaines années?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *